La Chine et le photovoltaïque, une histoire qui ne fait que commencer

chine photovoltaique

La Chine a un très fort appétit énergétique, et des usines de fabrication de panneau solaire chinois dernier cri.
Déjà en 2014, elle passait d’une puissance photovoltaïque cumulée de 28,1 GW à une puissance de 44 GW fin 2015. Si l’on en croit la tendance actuelle, cette progression n’est pas prête de s’arrêter. Selon les statistiques officielles de l’Agence Nationale de l’Energie, la capacité photovoltaïque cumulée installée fin juin 2019 était de 185,5 GW ! Rien que pour ce pays, nous assistons à une progression exponentielle de l’énergie solaire ! Le panneau solaire chinois commence tout juste à faire parler de lui, et pourtant, cela fait longtemps qu’on en parle !

« Ce ne sont pas moins de 45 MW par jour en moyenne qui seront installés par ce dernier sur la période 2015-2019. Soit l’équivalent d’environ 4 mètres carrés de panneaux PV par seconde en non-stop, jour et nuit. » Rapporte Olivier Daniélo dans son article

Le panneau solaire chinois, un champion

La comparaison est sans appel. En l’espace de 3 mois, le géant asiatique a installé l’équivalent de la capacité photovoltaïque totale de la France. Cela représente plus de 5 GW en panneau solaire chinois !

fabrication panneau solaire chinois

Avec plus d’un tiers supplémentaire des capacités d’énergie renouvelable, la Chine est le leader de l’emploi EnR. Elle comptabilise 3,5 millions de salariés. 

Les emplois supplémentaires enregistrés dans la filière photovoltaïque et éolienne ont contrebalancé avec des pertes d’emplois. Ceux-ci ont été constaté dans le secteur du chauffage et de la réfrigération solaire et de petites centrales hydroélectriques. Même si les installations photovoltaïques ont atteint un niveau record de +15 GW (contre +9,5 GW), l’emploi a peu progressé (de l’ordre de 1%). Il a atteint 1,7 million en 2015. Cette lente croissance peut être attribuée à l’automatisation mise en place dans la fabrication des panneaux solaires photovoltaïques. Elle est certainement liée aussi à l’utilisation des stocks de panneaux solaires photovoltaïques à partir de 2014. On parle aussi de la consolidation des parts de marché en faveur des grands fournisseurs et fabricants. Cela se traduit par des économies d’échelle.

Sur le total de 3,5 million de salariés EnR en Chine, 1,3 million d’emplois concernaient la fabrication de panneau solaire chinois. 330 000 salariés travaillaient dans les installations solaires. 22.000 emplois étaient recensés dans les opérations et l’entretien des installations.

Pour la deuxième année consécutive, l’emploi dans l’industrie chinoise du solaire thermique a chuté (-9%). Les ventes ont quant à elles diminué (-17%) en raison d’un ralentissement du marché immobilier et à la suppression des subventions en 2013. L’emploi dans les petites centrales hydroélectriques a diminué de 26 000 emplois (source : IRENA).

Lire aussi notre article : les EnR emploient 8.1 million de personnes dans le monde

Le photovoltaïque oui, mais pas uniquement !

En plus de sa puissance photovoltaïque, la Chine possède également une capacité d’investissement dans les énergies renouvelables très impressionnante. Déjà en 2014 elle investissait près de 89 milliards d’euros amortis en 7 à 9 ans avec un taux de rentabilité interne de 8%. La Chine est donc un terrain de chasse bien attractif pour les investisseurs. Elle se mue en dragon du solaire selon certains spécialistes.

chine enr investissement
Crédit photo WWF

« Jusqu’en 2012 ce sont l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni et la France qui ont construit la demande mondiale grâce à de vigoureux programmes  de « tarifs d’achat » qui ont depuis été revu à la baisse. À partir de 2013 cependant, la Chine a dépassé l’Allemagne avec un parc de centrales solaires installées qui a atteint les 44 GW installés fin 2015. Depuis 2013, la Chine a également battu l’Allemagne chaque année pour la puissance des nouvelles installations. » précise André Joffre dans son article

Cependant, malgré les efforts de la Chine, le charbon représente encore 60% de son mix énergétique. Si elle maintient son dynamisme et atteint ses objectifs, les énergies renouvelables devraient représenter 15% de son mix énergétique. Prenons exemple sur la Chine pour lui emboiter le pas !

Pour du panneau solaire français, demandez DualSun 

Continuer la lecture