Bientôt des toitures 100% photovoltaïques ?

toitures photovoltaiques

Le bâtiment du futur, ultra optimisé en production d’électricité est toujours en plein développement grâce aux nouvelles technologies. Après le béton et les fenêtres photovoltaïques, il pourrait s’agir d’une révolution pour la filière du bâtiment photovoltaïque !

Une association à but non lucratif fondée en 1948 près de Liège, le Centre de Recherche Métalliques, s’apprête à révolutionner la filière du photovoltaïque. Elle mène un projet co-financé par le groupe Arcelor Mittal et le programme LIFE+ de la Commission Européenne : le projet PHOSTER.

Des technologies photovoltaïques abordables

acier photovoltaïquesPHOSTER est un projet qui a duré 4 ans.Il a été lancé en septembre 2013. Ce projet veut développer une solution à base d’acier qui permettrait de combiner, pour la première fois, les fonctions d’enveloppe de bâtiment et de production d’électricité photovoltaïque. En clair, Ce sont des bobines d’acier photovoltaïque. Ainsi, les toits des bâtiments pourraient être entièrement producteurs d’énergie.

Par ce biais, ArcelorMittal anticipe par ce projet l’évolution du marché vers des bâtiments qui produisent leur propre énergie. L’entreprise se met en adéquation avec la règlementation européenne qui entend qu’à compter de 2020, les nouveaux bâtiments soient à énergie positive.

Actuellement en test en Lorraine, les prototypes de ce nouveau type d’acier plus respectueux de l’environnement est enthousiasmant ! En effet, il sera à la fois matériaux de construction et producteurs d’énergie ! Les premières bobines pilotes seront ensuite testées à plus grande échelle à partir de 2017 sur différents sites d’Arcelor Mittal.

Cette technologie du futur, bientôt réalité, se revendique d’un coût équivalent aux technologies photovoltaïques existantes. Ainsi les bâtiments seront pensés dès le départ comme des centrales solaires !

Des objectifs photovoltaïques ambitieux

La solution PHOSTER qui a été développée devrait notamment permettre de :

  • Réduire d’environ 50% le Potentiel de Réchauffement Global (PRG) par rapport à un module photovoltaïque installé sur une toiture métallique. Cela représente un gain de plus de 70 kg d’éq. CO2 par mètre carré de module par rapport aux solutions existantes.
  • Réduire de 40 % le PRG et la demande d’énergie primaire pour la fabrication des modules photovoltaïques.
  • Augmenter de 8,8 % l’énergie produite (kWh/kWc) grâce, notamment, à la réduction des effets d’ombre.
  • Produire des modules recyclables à un taux minimum de 90 % (y compris 100 % de la partie en acier)
  • Eviter l’utilisation du cadmium, un métal toxique, rare et dangereux couramment utilisé pour produire l’élément des cellules solaires.

Les maisons 100% photovoltaïques

tuiles-solaires-teslaVivement que ces différentes innovations technologiques telles que l’acier photovoltaïque, les tuiles solaires de Tesla ou les fenêtres photovoltaïques couplées avec les toitures photovoltaïques déjà disponibles soient commercialisées à l’échelle industrielle. Du coup, on peut aisément imaginer des bâtiments dont la totalité des surfaces exposées aux rayons du soleil sera productrice d’électricité !

Tuiles solaires autonomes, la promesse américaine de Tesla

Le concept Solar Roof proposé par la société Tesla propose de coupler à la batterie solaire Powerwall les tuiles solaires. Le bénéfice étant d’exploiter tout le potentiel de l’énergie solaire et de pouvoir utiliser l’énergie quand on en a besoin. C’est une promesse alléchante en faveur d’une indépendance continuelle en cas de panne du réseau Enedis. 

Avec des projets comme celui-ci, la filière du BTP semble se lier de plus en plus intimement à la filière photovoltaïque, au gré des innovations technologiques et des règlementations qui fleurissent partout dans le monde. Le solaire n’a pas dit sont dernier mot, vive le solaire !

Les tuiles solaires Sunstyle produites en France

D’autres tuiles solaires font parler d’elles, ce sont les tuiles Sunstyle fabriquées en partie dans une usine de Châtellerault. Comme ses homologues américaines de chez Tesla, les tuiles photovoltaïques sont carrées (87 cm x 87 cm) et assurent l’étanchéité du toit tout en produisant de l’électricité solaire. Le site de fabrication français de ce concept a été officiellement lancée le 15 octobre 2020 !

Pour être mis en lien avec un professionnel de la filière et obtenir vos propres panneaux, cliquez ici !

Continuer la lecture